ERIC CLAPTON (Biographie) ET LA VIDEO DE LAYLA (avec Jimmy Page et Jeff beck lors de la tournée Arms Tour de 1983)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ERIC CLAPTON (Biographie) ET LA VIDEO DE LAYLA (avec Jimmy Page et Jeff beck lors de la tournée Arms Tour de 1983)

Message  jimmyolsen le Lun 23 Juin - 12:44:21



vidéo de Layla avec Eric Clapton, Jimmy Page, Jeff Beck, Joe Cocker, Paul Rodgers, Bill Wyman, Charlie Watts, Ronnie Lane, Steve Winwood, Bill Russel...

BIOGRAPHIE

Parler d’Eric Clapton n’est pas une mince affaire surtout quand on sait qu’il est considéré comme l’un des plus grands guitaristes de tous les temps avec Hendrix, Jimmy Page, Mark Knopfler ou encore Santana. Surtout aussi quand on sait qu’il est un classique, un monument de la musique qu’on se doit de visiter un tant soit peu comme on va voir la Sagrada Familia à Barcelone ou Big Ben à Londres.

Londres, justement. C’est près de la capitale britannique que voit le jour Eric Clapton, un 30 mars 1945, fruit de la rencontre furtive d’un militaire canadien et d’une anglaise. Elevé par ses grands-parents, le jeune Clapton puise sa première inspiration dans le blues américain, à travers des artistes comme Muddy Waters, Howlin’Wolf et d’une façon générale dans le Chicago Blues de la grande époque. Non content de connaître par cœur Chuck Berry, celui que Keith Richard qualifiera « rien de moins qu’une légende vivante » intègre une petite formation, les Roosters avant de passer directement au plat de consistance avec le groupe The Yardbirds.

On y retrouve Jimmy Page, qui ne va pas tarder à faire Led Zeppelin et un deuxième virtuose de la guitare, Jeff Beck (qui fera connaître Rod Steward avant que celui-ci ne forme The Faces). Pendant plus de trois semaines, Clapton et ses « volailles» vont faire les premières parties des Beatles et user les planches de la mythique salle du Marquee à la suite des Rolling Stones et des Animals. Hélas, le groupe s’oriente petit à petit vers le psychédélisme et le hard rock ce qui ne peut que décevoir Clapton, passionné de blues et de rythm’n’blues. Il quitte donc les Yardbirds en 1965 et rejoint la bande de John Mayall & The Bluesbreakers pour enregistrer un album en 1966.

Mais Clapton n’a pas envie d’être le guitariste de service en arrière-plan, il lui faut le plein phare des projecteurs, l’éblouissements total. Il va le trouver avec Cream. Ce groupe, composé de Jack Bruce (voix) et Ginger Baker (batterie) sera l’un des premiers trio rock de l’histoire et surtout le premier « jam band » : à l’instar d’un Grateful Dead aux States, Cream est capable de jouer un morceau de 30mn d’affilé sans s’épuiser et surtout sans épuiser son public ! Pour la petite histoire, le 30 septembre 1966, lors d’un de leurs concerts, Jimmy Hendrix est invité à monter sur scène et à jouer avec eux ! Malheureusement et malgré de bons morceaux comme « White Room » ou « Sunshine of your Love », « je pense que Cream n’a jamais donné le meilleur de lui-même. On s’est lancé dans l’aventure comme ça, on s’étouffait mutuellement, nous n’étions jamais relax. » explique Clapton.

Cream se sépare donc après un ultime concert au Royal Albert Hall le 26 Décembre 1968 et un disque, « Goodbye », où l’on entend la présence d’un autre Beatles, George Harrison. Mais d’un point de vue personnel, Clapton est malheureux. Il sombre petit à petit dans l’alcool et la drogue, peut-être pour cacher l'amour qu’il porte à la femme de son ami Harrison, le mannequin Pattie Boyd. D’ailleurs, cette tristesse et cet amour caché sera mis en exergue à travers la magnifique chanson Layla (qu’accompagnera entre autre le guitariste Duane Allman avant que celui-ci ne meurt à 24 ans dans un terrible accident). Cette chanson que tu connais sûrement, il la chantera en pleine époque Derek & The Dominos, après avoir sorti son premier album solo en 1970. Mais la drogue l’entraîne toujours plus loin dans des abîmes invisibles et il faudra l’aide de son ami Pete Townshend, le créateur des Who, pour qu’il remette le pied à l’étrier.

« Je regrette tout ce temps perdu à boire et à me droguer, dira-t-il, mais je pense que sans cela je ne serais pas où j’en suis aujourd’hui. Vous savez, les drogues ont énormément d’impact et beaucoup de gens doivent en prendre avant de se rendre compte que ce n’est pas une bonne idée. Quant à dire que j’en avais besoin pour être créatif, c’est faux, bien que je l’ai cru à l’époque. C’est ça le piège ou l’illusion de la drogue, à te faire croire que tu ne peux créer sans elle. Ce qui est bidon. »

En 1974, et sortant un peu la tête « hors de l’eau » il enregistra sa fameuse version de I Shot the Sheriff » de Bob Marley, qui sera n°1 pendant longtemps dans les charts américains. Après, suivront les albums There’s One in Every Crowd en 1975, No Reason to Cry en 1976 et Slowhand en 1977, titre qui fait référence au surnom dont les Yardbirds l’avaient affublé. C’est dans ce dernier album que tu pourras entendre « Cocaine ».

Le 27 mars 1979, son amour secret se cristallise puisqu’il se marie enfin avec Pattie Boyd qui vient à peine de divorcer de George Harrison. En 1981 il enregistre l’album Another Ticket puis participe 6 ans plus tard à la BO du film L’Arme Fatale. Ensuite, la tristesse et la peine reprennent le dessus puisqu’en 1991, il perd son jeune fils Connor, tombé accidentellement du 53e étage d’un immeuble New-yorkais ! Il avait à peine 5 ans….

Tout Clapton est peut-être là : cette tristesse contenue qui s'enfonce toujours plus loin dans le coeur, inexorable et têtue, tristesse conjuguée à cette capacité à se ressaisir in extremis, border line, en narguant les gouffres infinis...
avatar
jimmyolsen
Admin

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 23/04/2008

Feuille de personnage
openplay:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

VOILA

Message  maxlefos le Lun 23 Juin - 15:05:18

Beck, Page et clapton... et ils ont appris à jouer de la guitare tous les trois à 13 ans à Epsom dans le grenier de jimmy page. Quel résultat !

maxlefos
Invité


Revenir en haut Aller en bas

j'ai la vidéo

Message  GEGElge le Mar 24 Juin - 19:46:04

j'ai eu ce concert en vidéo en... 1983. C'est un show remarcable, mais elle est fichue et elle est à présent introuvable. je veux dire, un CD, bien entendu.

GEGElge
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bof

Message  maria_me le Mer 2 Juil - 20:24:17

C'est pas mal, mais bon, c'est un peu vieillot quand même.

maria_me
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ERIC CLAPTON (Biographie) ET LA VIDEO DE LAYLA (avec Jimmy Page et Jeff beck lors de la tournée Arms Tour de 1983)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum