Théodore HAECKER - LE CHRETIEN ET L’HISTOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Théodore HAECKER - LE CHRETIEN ET L’HISTOIRE

Message  jimmyolsen le Dim 13 Juil - 22:09:36



Théodore HAECKER
LE CHRETIEN ET L’HISTOIRE
HISTOIRE
Les provinciales/Cerf
160 pages

Théodore Haecker est un philosophe catholique qu’a rencontré Sophie Scholl, animatrice de La Rose Blanche, association chrétienne luttant contre la dictature nazie, peu de temps d’être décapitée à l’âge de 22 ans quelque part dans les geôles de la Gestapo. Elle écrira peu avant son arrestation, au sujet de Haecker : « jamais encore personne ne m’avait à ce point convaincue comme lui par son visage ». C’est que Théodore Haecker est un personnage atypique au sein de l’intellectualisme chrétien-démocrate de l’immédiat après guerre en Allemagne. Il impressionnait ses interlocuteurs non seulement par son discours, mais la puissance que transpirait ses gestes et ses mimiques. Cet ouvrage présente une synthèse particulièrement réussie de sa conception de l’ordre socialo-naturel dans lequel devrait vivre un homme (forcement chrétien) idéal. Nous nous trouvons donc là dans la plus pure théorie philosophico-théologique. Hiérarchisée en communautés ordonnées, la société manifeste le plan divin que les volontés libres de l’homme et de l’Antéchrist peuvent combattre efficacement pour un moment forcement limité. Selon Haecker, comme les portes de l’enfer n’enfonceront pas celles de l’église, c’est à la société de décider si la barbarie doit ruiner Athènes ou Jérusalem. Indubitablement, ce style philosophie nous fait penser à Pascal ou à Kierkegaard.
avatar
jimmyolsen
Admin

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 23/04/2008

Feuille de personnage
openplay:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum