LES DEUX MONDES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES DEUX MONDES

Message  jimmyolsen le Lun 14 Juil - 12:20:38



LES DEUX MONDES
De Daniel Cohen
Comédie
Avec Benoit Poelevoorde, Natacha Lindinger et Michel Duchaussoy.

Soyons clair : voici bien une histoire invraisemblable qui, pour l’être, aurait pu déboucher sur une grande comédie. Nous nous retrouvons là avec un film honnête, avec des platitudes et des moments de grand délire. Pourquoi ce scénario si prometteur n’a-t-il pas débouché sur un classique du genre ? L’histoire, en tant que telle, est porteuse. Les acteurs ont été soigneusement choisis (même si la plupart du temps, je ne parviens pas à comprendre ce que les gens trouvent de drôle à Poelevoorde). Mais alors quoi ? Les dialogues. Pas vraiment la cause de ce qui est une déception. En fait, le problème avant tout dans un ensemble qui présente quelques défaillances en matière de constance. Plantons le décor : un homme marié, avec deux enfants, une vie morose à défaut d’être carrément chiante, qui trouve que tout va très bien dans sa vie parce que ça aurait pu être pire. On fait mieux comme enthousiaste. Un jour, il oublie de fermer le robinet, ce qui entraine l’inondation de son atelier, ce qui entraine de facto son licenciement et, normal de nos jours quand l’argent ne tombe plus, de sa femme. Mais notre homme ne panique pas : ça aurait pu être pire. Oui, mais voilà, il est aspiré dans le sol de sa cuisine et se retrouve plongé dans un monde totalement inconnu, dans le village de Begaméni où on l’instaure Sauveur du peuple. Et l’histoire dérape jusqu’à devenir tout à fait déjanté. Benoit Poelevoorde semble tout droit sorti d’un album de Spirou. Michel Duchaussoy lui, semble être une créature imaginée par Bret Easton Ellis. Puis, s’ensuit une série de scènes tout à fait désopilantes, mais dont les effets finissent par retomber à force d’être suivies de platitudes comme il y en a plus eu depuis Deux heures moins le quart avant Jésus Christ, sauf que Jean Yanne n’a jamais eu la prétention de faire des films cohérents du début à la fin.
avatar
jimmyolsen
Admin

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 23/04/2008

Feuille de personnage
openplay:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum