BRADLY DRAWN BOY - Born in the UK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BRADLY DRAWN BOY - Born in the UK

Message  jimmyolsen le Lun 14 Juil - 14:08:30



BRADLY DRAWN BOY
Born in the UK
Pop
EMI

Bradly Drawn Boy a une allure un peu pataude, endormie, lascive, qui nous fait penser à un adolescent qui n’en à rien à faire de son présent et encore moins de son avenir. Il pourrait être une ombre errante de la banlieue qui traine sur le marché du dimanche, mais pas trop tôt parce qu’il a fumé un joint jusque tard dans la nuit avec quelques potes qui, comme lui, n’ont pas grand-chose à dire. Quelque chose qui sent la « Bof » génération. Pourtant, Bradly est sans doute l’un des songwriters les plus doués de sa génération. Quelque part, il rappelle les rares réussites de Neil Hannon, de Richard Hawley ou de Jarvis Cocker. S’il vénère Bruce Springsteen, il en demeure malgré tout assez loin (nous parlons du Boss de l’époque Born to Run, of course). Certes, les mélodies sont harmonieuses et les paroles ont du sens, mais au fil des minutes, l’intérêt pour l’album s’estompe, comme ce qu’il arrive lorsqu’on écoute les vieilleries de John Cippolina ou des Animals (ces deux là étant pourtant plus blues, plus rock roll aussi pour le premier, et plus gnangnan pour le second). Born in the UK, Journey from A to B, The time of times et l’intéressant One last dance (dernier titre de l’album) émergent toutefois d’un lot qui est bien trop propre : bonne production, son impeccable, voix très bien mixées, lignes mélodiques justes. A force d’être trop clean, pourtant, on finit par s’endormir.
avatar
jimmyolsen
Admin

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 23/04/2008

Feuille de personnage
openplay:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum