Etes-vous favorable à la scission de la Belgique ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etes-vous favorable à la scission de la Belgique ?

50% 50% 
[ 180 ]
38% 38% 
[ 137 ]
12% 12% 
[ 45 ]
 
Total des votes : 362

Je suis outré

Message  dissiden le Ven 5 Sep - 19:52:27

Quand je lis certaines réactions je comprends les flamands séparatistes.
Qui êtes vous pour ainsi proférer de pareilles inepties extrémistes tout en stigmatisant l'extrémisme flamand ?
Quel est l'idiot qui ose prétendre que le breton ou l'occitan ne sont pas des cultures dignes d'être apprise ?
Un jour les gens qui parlaient le français qui s'appelait autrement, ont pris le pouvoir et ont franciser les autres régions. Et de ce fait c'est la seule culture qui aurait droit de cité ?
QUe les ratachistes se naturalisent et aillent habiter en France, que les séparatistes se séparent et restent tout seul dans leur coin, et que les autres vivent en paix avec tout les voisins et soient tolèrent.
Quel que soit le côté où l'on regarde ce sont les ignobles individus qui profèrent ce genre de discours qui sont à vomir, pas le peuple flamand ou wallon.

dissiden
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ok dissident

Message  fabio03 le Dim 7 Sep - 23:02:05

Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais d'un autre côté, je comprends que certaines personnes puissent être excédées par les provocations des flamands. Le problème dans ce genre d'affaire, c'est que l'extrémisme entraine toujours de l'extrémisme et qu'avec la radicalisation des positions, on n'avance plus d'un pouce. Pour ce qui est du rattachement à la France, je n'y vois pas l'intérêt (si la séparation devait survenir, ce que je ne crois pas). Il faudra que nous prenions notre destin en main et ne pas le laisser à d'autres. Nous ne sommes pas plus français qu'allemands que néerlandais. Quant à mettre au même niveau des langues qui n'ont ni le même vécu ni la même fonction véhiculaire, je trouve cet exercice malaisé (tout en respectant les langues régionales de quelques pays qu'elles soient.

fabio03
Invité


Revenir en haut Aller en bas

evidemment

Message  enjoy le Lun 8 Sep - 1:17:48

Evidement, je reconnais que certains ici manquent de dicernement et de retenue. En ce qui me concerne, j'en ai assez de tout ce cirque. Pour moi, ils feraient bien d'arrêter de se quereller sans arrêt et de s'occuper un peu du sort des citoyens. Avec le pouvoir d'achat en berne et la remonté du chomage, il serait temps de prendre des disposition pour relancer l'économie et de soutenir les petits salaires. Le constitutionnel, ça fait 30 ans qu'on est dans la panade, alors, remettre ça a quelques mois, cela ne changerait pas grand chose sur ce point.
avatar
enjoy

Nombre de messages : 7
Age : 49
Date d'inscription : 08/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Etes-vous favorable à la scission de la Belgique ?

Message  nonpeute le Ven 19 Sep - 20:15:57

...suis flamand, j'ai travaille avec wallons et français pendant plusieurs années, le plaisir était de mon cote ;-), ..suis a Shanghai maintenant - excuses pour fautes ortographaires. D'accord avec le liégeois le sam. Ou va-t-on si on scinde ce village pour une parcelle qui serait moins intéressant (maintenant). Je pense aussi que les wallons devraient pouvoir voter pr flamands et vice-versa, vers un pays vraiment bilinguiste. Non mais. La suisse me semble une exemple a suivre. Ces gens qui font de la politique... ne peut-on pas instaurer une minimum-formation? Sais pas en Wallonie, mais en Flandre cela aiderais...

nonpeute
Invité


Revenir en haut Aller en bas

...international..?

Message  PabloElF le Jeu 25 Sep - 13:01:01

Ah cette histoire ..."internationale?"... l'hypothétique scission de ce pays qui, certains l'affirment, n'existerait donc pas! (Si, seulement, c'était vrai!)
Moi je réserve mon opinion, n'est-ce pas.
J'attends.
(Je crains devoir attendre encore longtemps.
In fact, je mourrai avant d'obtenir la réponse que je ferai à cette question.
Pour ne pas dire que la question ...commence...à sérieusement m'ennuyer).
En ce qui me concerne, je suis donc bon belge, si pas parfait:
Je paie ce que le ministère fes finances -belge, non?- me demande de payer.
Je parle fort bien les trois langues "nationales" (and more, hombre). Nederlands, hé, niet enkel "vlaams"...j'ai fait l'unif, moi, "libre examen" et tout ça.
Je communique, chaque jour, en français, eh oui.
Comment alors expliquer mon désarroi envers ces honorables conscitoyens qui me parlent de langues "supérieures" et "inférieures", de "belles" et de "vilaines" langues?
Connaissent-ils les langues dont ils se permettent d'exprimer leur -généralement- dégoût?
Comment avoir le sentiment d'appartenance, de communion, envers ce pavillon sur le palais royal?
J'attends.
J'aime le chocolat; étant diabétique, je n'en mange pas.
J'aime les bières belges (que je ne bois pas).
Mmmm... les pâtisseries...
Je me pose la question "qu'est-ce que ce pays m'offre?"
Des insultes?
Du mépris?
Non, je suppose que non! La réponse doit être, sans doute, non...
Juste un état d'âme; ce n'est pas grave. Un jour je mourrai, c'est ok.
Je n'aime pas les culottes courtes et les tambours peintes de flammes noires sur jaune - je suppose avoir été bien élevé. Mon pére militaire..ABL..médaillé de guerre, ah oui, résistant!
Den blauwvoet crie tout aussi fort quelque que soit le nom du port de pêche de l'Atlantique. Pas dans mes chançons!
J'aime les tomates-crevette à la mayonnaise, avec des frites. Ah oui, je réserve ma réponse!
Tintin c'est du vieux, le XXème siècle; Brel est mort dans un nuage de fumée nauseabonde, Expo 58 est parti emportant le Congo et la Sabena...
Vive la Belgique!
Bein oui.
I pledge allegiance to the flag of the United States of America and to the republic for which it stands, one nation under God, indivisible with liberty and justice for all.
Ain't that pretty?

PabloElF
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Haro sur le Grand-Baudet du Luxembourg!

Message  Alotar le Lun 29 Sep - 10:49:07

On sait que le sens de la Belgique, le sens de sa révolution, a été le refus, le rejet du joug néerlandais. C'était par la même occasion repousser la médiocrité de la langue néerlandaise, pour revendiquer la liberté de la langue, le choix d'une langue ouvrant les horizons, à savoir le français. C'est librement que les citoyens belges responsables, y compris ceux des régions flamandes, avaient opté pour cette langue française.

S'il est un débat qui se profile dans cette Europe qui se cherche, c'est bien celui de la liberté de la langue. Il y a déjà la liberté d'expression pour le contenu, ce qu'on dit, mais il manque encore la liberté d'expression pour la forme, à savoir la langue dans laquelle on le dit.

Car même dans des pays comme le Luxembourg, où ce principe de liberté de la langue est admis pour le français et l'allemand, on se dirige vers l'obligation de parler une langue luxembourgeoise que l'on impose petit à petit parce qu'elle est la langue d'enfance de gens devenus puissants par leurs succès économiques (pas très régulièrement parfois...).

Est-ce que le Droit (une loi de 1984) peut vraiment métamorphoser en une langue officielle, de même valeur que les autres, ce qui n'est dans les faits qu'un patois? Sur-le-champ? Sans tout ce temps de labeur intellectuel, ces siècles de recherche et d'errance de l'esprit, et dont les oeuvres donnent, à chaque fois, à la langue utilisée, son poids?

Si vous étudiez la langue luxembourgeoise, vous constaterez les déficiences de sa structure (conjugaison vide, règles phonétiques surprenantes); vous remarquerez que cette soi-disant langue n'est pas fixée dans le temps (le dictionnaire varie rapidement) et change d'un endroit à l'autre. Peu de Luxembourgeois connaissent et pratiquent le luxembourgeois officiel.

Au Luxembourg, comme en Flandre, mais comme aussi partout ailleurs (Catalogne, Ecosse, etc.), le combat est pour être soi-même, sans solution de continuité, identité aux racines purement locales... Sous le grand toit informe et indifférencié de l'Europe.

Pourtant, dans la mesure où le monde humain est un monde constitué, construit, un monde de "formes interprétées" en commun, et dans la mesure où cette construction d'humanité est le discours ou l'entretien que les humains ont les uns avec les autres, cette tenue entre eux étant le maintien toujours neuf de leur monde au-dessus du vide, alors dans cette mesure la question de la langue et de sa liberté* devient une question essentielle.

--------------

* Pas seulement la question de parler la langue de son libre choix, mais aussi la question de savoir ce qui rend une langue libre et libérante, ce qui fait qu’une langue apporte avec elle sa liberté ouvrant les horizons. S’agit-il de la puissance financière de ses locuteurs, ou bien plutôt du travail de ses intellectuels?
avatar
Alotar

Nombre de messages : 24
Age : 100
Emploi/loisirs : kayak sur le danube
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etes-vous favorable à la scission de la Belgique ?

Message  weedyban le Mar 30 Sep - 17:08:57

OK on divise!
mais on divise tout alors!
Surtout les pensions!!!!

Si il y a une chose et une seule que les flamands n'ont jamais voulu diviser c'est les pensions!!!!!

ET pour cause, le pyramide des ages fait que dans quelques années ce sera nous les wallons qui paierons pour leurs pensionnés, alors qu'ils arrêtent de nous prendre pour des cons! et surtout de prendre les électeurs flamands pour des cons!

NAzis durant les guerres et catholiques entre elles...............J. Brel

weedyban
Invité


Revenir en haut Aller en bas

et puis quoi ?

Message  edge le Mer 1 Oct - 9:38:44

Soyons un peu sérieux. Il y en a qui ont trop en tête l'exemple du scénario kosovar ou qui se prennent pour des kosovars (dont la reconnaissance de l'Etat était d'ailleurs illégal). Se séparer pour faire quoi ? Pour se réunir à nouveau plus tard sous le méga Etat totalitaire européen ? Tout cela n'est que de la stratégie a court terme pour des gains illusoires. les uns et les autres auront tôt fait de rentrer tôt ou tard au bercaille, de gré ou de force. les soviétiques de la Communauté européenne auront tôt fait de les y forcer.

edge
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amusant

Message  nat1200 le Mer 15 Oct - 10:04:18

je trouve amusant que la crise financière écrase l'actualité. On dirait que tout à coup, dans le pays, il n'y a plus de problèmes institutionnels. Pourtant, rien n'est résolu. tout est repoussé. Jusqu'à quand ? Il va bien falloir trancher à un moment donné.

nat1200
Invité


Revenir en haut Aller en bas

tout à fait vrai

Message  msitum le Dim 19 Oct - 0:59:35

tout juste. la crise financière pourrait diviser le pays lorsqu'il faudra présenter la facture aux communautés linguistique.

msitum
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etes-vous favorable à la scission de la Belgique ?

Message  calexico le Mer 22 Oct - 13:19:36

J'ai lu avec intérêt vos commentaires et ai suivi l'actualité belge avec attention et je dois avouer que je n'en reviens pas!!!
J'habite en Suisse, où quatre communautés linguistiques cohabitent depuis quelques siècles sans que cela pose problème. Nos régions bénéficient d'une certaine autonomie (comme en Belgique) et le fait que certaines décisions se prennent directement dans la capitale ne pose pas de problème. Même si l'entente entre Suisses francophone et alémaniques n'est pas toujours rose, un certain pragmatisme s'impose de lui même pour une bonne marche de la société helvétique

J'adore la Belgique, et notamment Bruxelles qui est l'une des villes les plus dynamiques d'Europe, mais, là, je ne comprends pas ces tensions entre deux communautés linguistiques.

Je ne détiens pas les clés de l'Objectivité, mais mon avis d'habitant d'une Confédération d'Etats, et que la scission est une stupidité.

calexico
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LOL

Message  albertI le Mer 22 Oct - 13:25:20

Notre ami suisse qui trouve que Bruxelles est une ville dynamique ? Peut-être y a-t-il plusieurs Bruxelles dans le monde. Il doit confondre. Et c'est un Bruxellois qui parle, mais un bruxellois qui a vite eu fait de se sauver de la poubelle.

albertI
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etes-vous favorable à la scission de la Belgique ?

Message  Alotar le Mer 22 Oct - 17:38:03

La Suisse est une véritable démocratie, pas la Belgique, où au moins depuis 1945 les Flamands dominent et oppriment les francophones. Et on ne peut pas comparer l’allemand et l’italien, qui sont des langues de valeur (avec du contenu, c’est-à-dire des œuvres valables), on ne peut pas les comparer donc, avec ce médiocre, laid et inutile néerlandais. Les Flamands se croient parfaits bilingues alors qu’ils ne font que baragouiner un très mauvais français avec leur accent: voir leurs traductions des modes d’emploi qu’on trouve dans tous les magasins en Wallonie. Il ne peut pas y avoir égalité entre le français et le néerlandais, tout simplement parce qu’il n’y en a pas. C’est aux néerlandophones à apprendre le français et pas aux francophones à apprendre le néerlandais : les francophones ont plus utile à faire. Pour un Flamand, un francophone ne parle jamais assez bien le flamand. Depuis plusieurs décennies les journaux flamands sont injurieux vis-à-vis des francophones sans que cela ne soulève la moindre réaction. Tout ceci n’est qu’un échantillon…
Il faut comprendre que si la Wallonie va mal, cela est un effet de la mainmise flamande sur cette Wallonie. Ce n’est pas parce que la Wallonie a des mauvais politiciens qu’elle va mal ; mais c’est parce qu’elle est sous domination flamande et qu’à cause de cela elle va mal, qu’elle a des mauvais politiciens. Les mauvais politiciens sont un effet, pas une cause.
Autrement dit, pour que la Wallonie se relève et éradique ses propres politiciens véreux, il faut tout d’abord qu’elle se délivre de toute domination flamande. Ce qui vaut pour la Wallonie, vaut pour Bruxelles. Le cadre belge est mortifère pour les francophones : ce n’est pas en copiant les Flamands, ni en s’accrochant à eux que les francophones ouvriront leur horizon. C’est au contraire en se séparant radicalement de ces Flamands : c’est là la condition de possibilité sine qua non d’un désensablement pour les francophones qui ,sinon, étoufferont de plus en plus.
En ce qui concerne la dette, que l’on agite comme un épouvantail à la séparation, il n’y a rien à faire, puisqu’ à ce qu’il paraît cette dette est en grande partie aux mains de créanciers belges. Il suffit donc tout simplement de la transférer aux futurs nouveaux ressorts (Flandre, Wallonie, Bruxelles) auxquels appartiennent ces différents créanciers ex-belges. La dette sera ainsi ventilée d'après le lieu de domiciliation de chacun des créanciers.
Ce qui veut dire que concrètement on s’en fout de la dette ; c’est uniquement le problème de ceux qui ont mis leur argent là-dedans. Si par exemple c’est 80% de Flamands, tant pis pour la Flandre.
Parfois ne rien faire, est ce qu’il y a de mieux à faire.


Dernière édition par Alotar le Dim 26 Oct - 13:33:28, édité 5 fois
avatar
Alotar

Nombre de messages : 24
Age : 100
Emploi/loisirs : kayak sur le danube
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

bravo Alotar

Message  enjoy le Mer 22 Oct - 18:24:52

je parle néerlandais, je travaille avec des flamands à Ostende et je peux vous dire que je ne suis pas du tout acceptée. Pourtant, je suis belge. mais bon, en Flandre, un belge francophone, c'est un étranger.
avatar
enjoy

Nombre de messages : 7
Age : 49
Date d'inscription : 08/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etes-vous favorable à la scission de la Belgique ?

Message  supertom le Dim 9 Nov - 2:32:27

Je pense que vu la pitoyable vente de Fortis et le chantage de Leterme vis-à-vis de la justice, on peut raisonnablement penser que nos politiciens détruiront la Belgique plus surement que la population.

supertom
Invité


Revenir en haut Aller en bas

occultée

Message  peps66 le Ven 21 Nov - 16:28:38

Cette question est à présent tout à fait occultée par la crise financière qui bat son plein et la crise économique qui débute. Finalement, ces deux derniers événements auront eu raison de nos problèmes communautaires... jusqu'à la prochaine période de croissance. C'est-à-dire peut-être pas avant cinq ou six ans. Les politiciens auront encore été une nouvelle fois sauvée par le gong.

peps66
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bizarre...

Message  ronchon le Mer 26 Nov - 19:20:40

je trouve bizarre qu'on pose la question de la survie de quelque chose qui finalement n'a jamais vraiment existé.

ronchon
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etes-vous favorable à la scission de la Belgique ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum