LES COREENNES OSENT DIVORCER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES COREENNES OSENT DIVORCER

Message  jimmyolsen le Ven 22 Aoû - 14:38:11




Les femmes divorcent plus facilement
«Parmi les nouvelles tendances d'aujourd'hui, […] il y a les divorces attribués à l'infidélité de la femme et parfois à son abandon de la famille», écrit Mary K. Evjen Olsen, dans une chronique du Korea Times

Au cours des trois derniers mois, la télévision nationale coréenne, KBS , a aussi diffusé une série de trois documentaires qui illustrent ce phénomène.

La série dresse les portraits de trois pères de famille coréens dans la quarantaines qui ont perdu leur fortune lors de la crise économique de 1997. Ces hommes ont été abandonnés par leur femme. Ils sont maintenant dans la misère avec plusieurs enfants à charge et une santé fragile.

Pourquoi ces femmes ont-elles abandonné leur famille? D'après les documentaires, elles semblent avoir pris cette décision pour fuir la pauvreté et par manque d'attachement envers les leurs.

Cette tendance prendrait de l'ampleur dans toute la Corée du Sud, un pays où les liens familiaux sont traditionnellement très importants et où l'adultère est toujours un crime. (http://www.aujourdhuilacoree.com/actualites-coree-l-adultere-est-il-un-crime-la-cour-supreme-coreenne-est-saisie--700.asp?1=1.)

La montée des divorces justifiés par l'infidélité et l'abandon familial est particulièrement décriée par une poignées de juges reconnus dans le domaine des séparations. Ces juges lancent le débat alors que l'actrice Ok So-ri tente d'obtenir l'abolition du délit d'adultère devant la Cour Constitutionnelle à Séoul.

L'actrice a reconnu avoir trompé son mari et est poursuivie devant les tribunaux par celui-ci. La loi prévoit des peines allant jusqu'à deux années d'emprisonnement. Si l'accusée est coupable, la prononciation du divorce est automatique.

Divorce moderne, tâches traditionnelles

Mettre fin à son mariage n'est plus quelque chose de rare en Corée. Selon les statistiques du gouvernement sud-coréen, environ 370 couples par jour divorcent.

Le contraste entre l'arrivée récente du divorce en Corée et la pensée plus traditionnelle selon laquelle il revient à l'homme de faire vivre la famille saute aux yeux de Mary K. Evjen Olsen du Korean Times. «À une époque moderne où les sexes sont égaux et la compétition est semblable entre les hommes et les femmes sur le marché du travail, nous devrions nous aussi les femmes, partager la responsabilité de faire vivre la famille».

Même si les Coréennes trompent et délaissent plus fréquemment leur époux qu'avant, elles n'ont pas encore adopté le comportement de leurs maris. Selon un récent sondage, 68% des hommes en Corée du Sud reconnaissent avoir déjà eu des rapports sexuels adultères, contre 12% des femmes.
avatar
jimmyolsen
Admin

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 23/04/2008

Feuille de personnage
openplay:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum