CRISPATION ENTRE LE JAPON ET LA COREE DU SUD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CRISPATION ENTRE LE JAPON ET LA COREE DU SUD

Message  jimmyolsen le Ven 22 Aoû - 14:43:05




Les îles Dokdo / Takeshima
Séoul va rappeler son ambassadeur au Japon, a annoncé lundi 14 juillet le Ministère des Affaires étrangères sud-coréen. La veille, le Ministère de l'Education et de la Culture japonais a notifié à la Corée sa décision d'inclure dans son territoire les îles Dokdo dans les programmes scolaires.
Le Japon révise ses programmes scolaires tous les dix ans. La révision de juillet 2008 sera au programme en 2012. Ces îles, connues sous le nom de Dokdo en Corée du Sud et de Takeshima au Japon sont revendiquées par les deux états.
Dans un communiqué, le Gouvernement coréen précise que la décision japonaise "nuira sérieusement" aux relations des deux pays.
Dans une interview donnée à la presse coréenne, un haut responsable de la diplomatie coréenne a déclaré, sous couvert d'anonymat que "la décision du Japon va-t-être interprétée comme un rejet de la proposition de développer des relations bilatérales orientées vers le futur".
La Corée du Sud a également annoncé un ensemble de mesures visant à rendre un peu plus claire sa souveraineté sur les îlots, dont un plan de protection de l'environnement. Elle maintient symboliquement en permanence une équipe de gardes-côtes à Dokdo.
"occupation illégale" selon Tokyo
Sur son site internet, le ministère japonais des affaires étrangères rappelle sa position "inaltérable" quant à sa souveraineté sur les îles en question. "A la lumière des faits historiques et sur le fondement du droit international, il apparaît que Takeshima est une partie inhérente du territoire du Japon. L'occupation de Takeshima par la République de Corée est une occupation illégale mise en place sans aucune base juridique en droit international" est-il écrit.
Occupées par les Japonais de 1910 à 1945 comme le reste de la péninsule coréenne, les îles sont sous contôle de la Corée du Sud depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Les îlots sont situés dans une zone riche en poisson, au dessous de laquelle il pourrait également y avoir du gaz naturel.
La crise va-t-être un nouveau test de volonté pour le président Lee Myung-bak, dont le gouvernement a déja été mis à mal par la crise du boeuf américain.
Depuis avril, des rumeurs circulaient sur la possible inclusion par le Japon des îles Dokdo dans son territoire dans les programmes scolaires. Mais le gouvernement japonais n'avait pas fait d'annonce officielle, pour ne pas jeter de froid avant le sommet Corée-Japon et les conférences du G8.
Le Japon a annoncé au même moment qu'il inclurait également quatre îles revendiquées par la Russie dans ses programmes scolaires.
avatar
jimmyolsen
Admin

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 23/04/2008

Feuille de personnage
openplay:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum