Alexandre Chodzko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alexandre Chodzko

Message  jimmyolsen le Sam 23 Aoû - 13:23:01



Alexandre Chodžko (en polonais Aleksander Borejko Chodźko ; en russe Александр Ходзько ; en biélorusse Аляксандар Ходзька) (né le 11 juillet 1804 à Krzywicze ou Krivichi situé dans la région historique de l'Union de Pologne-Lituanie ou République des Deux Nations, (actuellement en Biélorussie) - mort le 19 décembre 1891 à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis) était un orientaliste, écrivain, poète, consul de Russie en Perse - de nationalité polonaise, puis naturalisé français.
Fils de l'écrivain Jan Chodzko, Alexandre était un poète, orientaliste, philologue, consul de Russie en Perse, professeur au Collège de France (langues et littérature Slave). Il descend d'une famille ancienne de Lituanie.
Il fait de brillantes études à l’Université de Vilnius en 1823 et obtient le grade de candidat en philologie, il est très lié avec le poète Adam Mickiewicz et l’écrivain scientifique Ignacy Domeyko 1 qui font partie, tous trois, du groupe des Philarètes ((pl) Filareci ; (ru) Филоматы).
Sa participation à des cercles patriotiques (dont faisaient notamment partie Adam Mickiewicz, Thomas Zan et Ignacy Domeyko lui valut, d’être envoyé à l'École des langues orientales fondée par le Tsar dans le ministère même des Affaires Étrangères à Saint-Pétersbourg afin de le « russifier ». Il y fut un brillant élève.
Ayant terminé ses études, il est nommé secrétaire drogman à la légation de Perse à Téhéran, et est nommé vice-consul à Recht sur la mer Caspienne, consul dans la province de Gilan et consul général de Russie.
De 1830 à 1841, il profite de son séjour en Perse pour étudier ce peuple et sa culture. Il considérait le fils du Shah comme un ami.
Chodzko est parmi les premiers à attirer l’attention sur le folklore turkmène, nogaϊ, azéri, iranien, ghilani, Mazandarani, tadish et kalmouk. Avant lui, les orientalistes étudiaient surtout la littérature courtoise écrite par des auteurs issus des classes dominantes. Il est un des premiers orientalistes à faire du folklore un sujet de recherche scientifique. Le recueil londonien de 1842 est pour une grande partie composé des « Aventures et Improvisations de Kurroglou », un chanteur turkmène de la tribu des Teke et héros d’une légende répandue parmi plus d’une dizaine de peuples d’Asie. Les Chants de Kurroglou furent ensuite deux fois traduits en français, par George Sand et Adolphe Briel, puis en allemand par O.L.B. Wolf et en russe par S. Penn.
Parmi les pièces rassemblées par Alexandre Chodzko se trouvent des manuscrits qui mettent en lumière les différents aspects de la vie religieuse en Iran.
En 1839 il transmet à Blaremberg un manuscrit rare qu’il avait traduit du persan en français : « Koulsoun-nene ou comment les femmes perses interprètent le Coran ».
De 1841 à 1842, il séjourne en Grèce, en Italie et en Angleterre.
En 1843, il vient à Paris où il retrouve Adam Mickiewicz et ses trois frères Joseph, Michel et Stanislas, et son cousin Leonard Chodźko, tous fervents nationalistes.
En 1845, les Russes acceptent sa démission et il s’installe alors définitivement en France.
Le 17 juin 1847, à Lausanne, il épouse Helena hr. Dunin-Jundziłł h. Łabędź (1822 - 1886), comtesse et fille du comte Victor Dunin Jundzill, général émigré d’une famille noble de Lituanie originaire de Slonim et de Grodno (Hrodna). Elle était la petite fille de Michał Mikołaj Cichocki, fils de Stanisław August Antoni Poniatowski h. Ciołek Stanislas II de Pologne et Marianna Iwańska h. Jastrzębiec et filleule du maréchal Józef Antoni Poniatowski.
En 1848, il s'engage dans la garde nationale malgré sa qualité d’étranger.
De 1852 à 1855, il est attaché au ministère français des Affaires Étrangères, mais ne rompait pas pour autant ses liens avec l’Orient.
A partir de 1857 et pendant plusieurs années, il dirige l’enseignement de jeunes Iraniens.
En 1858, on lui confie la chaire de langues et de littérature Slaves du Collège de France avec le titre de chargé de cours. Il se fait alors naturaliser français. Il est l'un des fondateurs de la Société de linguistique de Paris.
En 1859, le Shah lui donne la direction de l’école qu’il fonde à Paris.
En 1884, il prend sa retraite et meurt le 19 décembre 1891 à Noisy-le-Sec.
Son épouse la comtesse Helena née Dunin-Jundzill 2, était morte le 8 juin 1886.
Poèmes et ballades
Recueil de poèmes (ballades, legendes) édité en 1828 à Saint Petersbourg sous le titre Poezye : Alex. Chodzki (2nd ed. , Poznan, 1833).
ballade de Maliny (les framboises), ballade lithuanienne
Langues et littérature slaves
Contes des paysans et des pâtres slaves, traduit en français et rapprochés de leur source indienne (Hachette, 1864) ; La réédition numérique en mode texte de cet ouvrage, maintenant dans le domaine public, a été réalisée par l'association Contes, Vents et Marées et est gracieusement distribuée par celle-ci.
Publié en anglais par une traduction de Emily J. Harding sous le titre Fairy tales of the Slav peasants and herdsmen par Chodsko, Alex. London, 1896. nouvelle édition en anglais en avril 2003.
"Chants historiques de l'Ukraine et les chansons Latyches des Bords de la Dvina occidentale. Périodes païennes normande, tatare, polonaise et cosaque" (1879);
The Twelve Months a slav legend (légende), par Alexander Chodzko (adaptation) : dans Good Stories for Great Holidays, par Frances J. Olcott (2006 BiblioBazaar, LLC)
Legendes slaves du moyen age, 1169 - 1237 (Peterburg, 1859)
Grammaire paléoslave, suivie des textes paleoslaves (1869);
La Pologne et ses provinces méridionales...
Etudes bulgares
La Renaissance Litteraire. Contes populaires Tcheques. 1867
Dictionnaire polonais-anglais (Dokladny slownik polsko-angielski i angielsko-polski - 1851)
De l'état actuel de la littérature en Russie - 1872.
Langue et littérature perse
Specimens of the popular poetry of Persia as found in the adventures and improvisations of KURROGLOU, the bandit-minstrel (traduit en français par George Sand)
Grammaire persanne, ou Principe de l'Iranien moderne
Djungui Chehâdet, le Cantique du martyre, ou Recueil des drames religieux que les Persans du rite Cheaia font annuellement représenter.
Grammaire de la langue persanne - Ce titre a été réédité en 2e édition, augmenté de textes persans inédits et d'un glossaire.
Le Drogman turc, donnant les mots et les phrases les plus nécessaires pour la conversation, vade-mecum indispensable à l'armée d'Orient (2 éditions)
Le Ghilan ou les Marais Caspiens, description historique et géographique du pays qui borde au sud de la Mer Caspienne
Théatre persan : choix de Téaziés ou drames traduits pour la première fois du persan
Le Deçati ou Code religieux des Mahabadiens
Récits de voyage (En 1832, A. Chodzko quitta Téhéran pour aller au Ghilan, l’année suivante il alla au Khorasan, et du 18 au 22 février 1835 dans les gorges de la rivière Serdar (Khabliroud). En 1836, il entreprit un voyage à travers le Masandaran, et en été 1839 dans les montagnes de Roudbari-Zeitoun (province de Ghilan).
De l'élève des vers a soie en Perse. Paris , 1843
Etude sur Mahomet. Dans Rev. de l'Orient, 5 (1844), 45 et suiv
Journal tenu sur les lieux lors de l'intronisation de Mohammed Chah (feuilleton à la Tribune des Peuples, Paris, 1848)
Souvenirs diplomatiques de 1834 (La politique de la Russie et de l'Angleterre en Perse), La Tribune des Peuples, 1849.
Chants populaires de la Perse, Revue Orientale et Algérienne 3 (1852)
le Khoraçan et son héros populaire, Revue Orientale et Algérienne (1852);
Le déisme des wahhabis (Journal Asiatique", série IV, t. II, 168 — 186)
Contes en vers de Kaani - Traduction - Revue orientale et américaine 1862
L’aventure du vizir du Khan de Lenkeran - Bulletin de l’Athénée oriental 3, 1883
Langue kurde
Etudes philologiques sur la langue kurde (dialecte de Soléimanié) : journal asiatique. sér. V, t. 9 (1857), p. 297-356.
Autres
Chants historiques de l'Afghanistan en langue puchte ("Revue de l'orient",1855);
Les adorateurs du feu et les sources de naphte de Bakou. — Ext. du Moniteur, 3 août 1856, 8 p. in-8°
avatar
jimmyolsen
Admin

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 23/04/2008

Feuille de personnage
openplay:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum