L'ENTREE DE LA ROUMANIE ET DE LA BULGARIE DANS L'UE NUIE AU TRANSPORT SERBE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ENTREE DE LA ROUMANIE ET DE LA BULGARIE DANS L'UE NUIE AU TRANSPORT SERBE

Message  jimmyolsen le Jeu 28 Aoû - 13:43:46



Comme le rapporte le quotidien Politika, les chauffeurs routiers se sont déplacés sur le corridor européen 4, qui relie la Hongrie à la Roumanie et la Bulgarie, de sorte que 30% de camions de moins ont traversé la Serbie en 2007 par rapport à l’année 2005. Bien que la route du corridor 10 soit meilleure et plus courte, elle a perdu de son attrait en raison des longs arrêts à la frontière dûs aux procédures douanières.
La Direction des douanes et la Chambre de commerce ont annoncé la formation d’une commission mixte d’experts, qui devrait simplifier les procédures aux postes frontaliers et permettre l’application des standards de l’Organisation mondiale des douanes.
« Il est plus rentable pour un transporteur qui va en Grèce de contourner une infrastructure de qualité et une distance plus courte par la Serbie et la Macédoine, et d’arriver à destination par la Bulgarie. En écourtant le temps qu’il passe à la frontière, il rattrape les frais d’un plus long parcours », constate Uroš Jovanović, président de l’Association pour le trafic et les télécommunications de la Chambre de commerce de Serbie.
Il explique que l’Etat pourrait inciter les chauffeurs à traverser la Serbie en supprimant la TVA sur le carburant. De la sorte, selon les propos d’Uroš Jovanović, l’Etat exporterait le carburant de Serbie et encaisserait le revenu sur les marges et les accises.
Le corridor 10 perd du terrain également en raison du coût du péage. Selon les données de l’Association auto-moto de Serbie, le péage pour les camions coûte 44,75 euros en Croatie, alors que pour traverser la Serbie et la Macédoine il faut débourser 155 euros. Cependant, Jovanović, pense que c’est une situation provisoire et que les prix vont se réajuster sous peu.
Malgré une bonne situation géographique, le réseau des communications de Serbie n’est pas suffisamment utilisé. Ainsi, les Chemins de fer ne couvrent que 7% de l’ensemble des transports, tandis que la part de la navigation fluviale est insignifiante et ne représente que 1%.
avatar
jimmyolsen
Admin

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 23/04/2008

Feuille de personnage
openplay:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum