MILQUET, REYNDERS ET LES CHOMEURS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MILQUET, REYNDERS ET LES CHOMEURS

Message  edlebelg le Lun 6 Oct - 16:07:15

Le Plan d’activation des chômeurs date déjà de 2004 et qu’y a-t-il de changer depuis sur le front du chômage ? Pour Joëlle Milquet, de toute évidence, la situation s’améliore peu à peu. Et la Ministre de l’Emploi (Cdh) d’y aller de son constat. La diminution du chômage est de 20%, le nombre de formation a augmenté de 40% et la reprise d’études de 56% ; Surprenant. Joëlle Milquet semble faire le lien entre la diminution du nombre de chômeurs et la reprise d’études et de formations. Quid de la reprise d’un travail ? Ce qui entraine l’inévitable question sur le rôle de l’ONEM : l’Office a-t-il pour vocation de remettre les gens au travail ou de faire baisser à tout prix les statistiques du chômage. Joëlle Milquet y apporte elle-même un début de réponse : au 30 juin 2008, l’ONEM a envoyé 665 558 lettres d’avertissement et prononcé 6381 exclusions temporaires. Une opération cosmétique qui a permis à la Région Wallonne de passer de 228 703 à 224 280 chômeurs d’aout à septembre. Est-ce que Joëlle Milquet se servira de ces chiffres dans le cadre des négociations sur le budget 2009 avec un Didier Reynders qui, lui, veut en finir avec le système d’indemnisation du chômage. Il est vrai que le ministre de l’économie, après avoir un peu plus endetté l’Etat, donc le contribuable et sa descendance, doit réduire les dépenses de ce même Etat, donc les services à ces mêmes contribuables. Ce qui ne résout pas l’éternelle question : est-ce que les chiffres du chômage ne doivent inclure que les seuls indemnisés par l’ONEM ou l’ensemble des demandeurs d’emploi (donc incluant les allocataires émargeant aux CPAS) ?

edlebelg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum