Arto Paasilinna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arto Paasilinna

Message  thierry.F le Lun 6 Oct - 16:22:22



Arto Paasilinna est un écrivain finlandais, de langue finnoise, né le 20 avril 1942 à Kittilä en Laponie finlandaise. Il est l’auteur de nombreux romans et nouvelles qui ont été traduits en plus de 20 langues. Il écrit aussi pour le cinéma, la radio et la télévision. Paasilinna est, avec Mika Waltari, un des écrivains finlandais actuels les plus connus dans le monde.
Arto Paasilinna est né dans un camion, en plein exode ; sa famille, fuyant les armées nazies, est chassée vers la Norvège, puis la Suède et la Laponie finlandaise. Paasilinna - qui signifie en finnois "forteresse de pierre" - est un nom inventé par son père, qui s’était fâché avec ses parents au point de changer de nom. Les circonstances de sa naissance et les premières années de sa vie ont fait dire à Paasilinna : "J’ai connu quatre états différents dans ma prime jeunesse. La fuite est devenue une constante dans mes récits, mais il y a quelque chose de positif dans la fuite, si avant il y a eu combat".
Dès l'âge de treize ans, il exerce divers métiers, dont ceux de bûcheron et d'ouvrier agricole. A vingt ans, il décide de reprendre ses études afin de devenir journaliste et va à l’école Supérieure d’éducation populaire de Laponie (1962-1963). Il entre ensuite, comme journaliste-stagiaire, au quotidien régional Lapin Kansa (Le peuple lapon). Parlant de cette époque de sa vie, Paasilinna a indiqué : "J’étais un garçon des forêts, travaillant la terre, le bois, la pêche, la chasse, toute cette culture que l’on retrouve dans mes livres. J’ai été flotteur de bois sur les rivières du nord, une sorte d’aristocratie de ces sans-domicile fixe, je suis passé d’un travail physique à journaliste, je suis allé de la forêt à la ville. Journaliste, j’ai écrit des milliers d’articles sérieux, c’est un bon entraînement pour écrire des choses plus intéressantes".
Il collabore de 1963 à 1988 à divers journaux et revues littéraires. Il est marié à Terttu Annikki Paasilinna, née Kasper. Il a deux fils : Jyrki Petteri (1964) et Janne (1967). Paasilinna habite à Espoo près d'Helsinki.
L’œuvre littéraire d'Arto Paasilinna est composée de nombreux romans et nouvelles (une trentaine à ce jour), dont certains ont été traduits dans plus de 20 langues (notamment en français). Ses oeuvres se caractérisent par un sens de l'humour et de la narration rares ; elles sont remplies d’une bonne humeur et d’une jovialité inhabituelles dans la littérature contemporaine, d'un humour doux-amer et burlesque. Les personnages singuliers, qui habitent dans différentes régions de Finlande, sont le trait marquant de ses écrits. La nature est, elle-même, un personnage à part entière dans ses romans. De ce fait, les oeuvres de Paasilinna sont souvent qualifiés de "romans d'humour écologique".
Les premiers romans sont du genre "grinçant" : Prisonniers du paradis, Le lièvre de Vatanen, Un homme heureux, Le Meunier hurlant, La Forêt des renards pendus... Le plus connu de ceux-ci est Le Lièvre de Vatanen (1975), qui a été porté à l'écran en 1977 par Risto Jarva et en 2006 par Marc Rivière. La deuxième période est plutôt "picaresque", avec Petits suicides entre amis, Le Fils du dieu de l'orage et Le Bestial Serviteur du pasteur Huuskonnen.
Interrogé sur la suite de sa carrière d'écrivain, Paasilinna a répondu : "Les Finlandais ne sont pas pires que les autres, mais suffisamment mauvais pour que j’aie de quoi écrire jusqu’à la fin de mes jours".
Arto Paasilinna a aussi écrit pour le cinéma, la radio et la télévision ; il s'intéresse aux arts graphiques et écrit des poèmes.
• Operaatio Finlandia, 1972
• Paratiisisaaren vangit, 1974
• Jäniksen vuosi, 1975
• Onnellinen mies, 1976
• Isoisää etsimässä, 1977
• Sotahevonen, 1979
• Herranen aika, 1980
• Ulvova mylläri, 1981
• Kultainen nousukas, 1982
• Hirtettyjen kettujen metsä, 1983
• Ukkosenjumalan poika, 1984
• Parasjalkainen laivanvarustaja, 1985
• Vapahtaja Surunen, 1986
• Koikkalainen kaukaa, 1987
• Suloinen myrkynkeittäjä, 1988
• Auta armias, 1989
• Hurmaava joukkoitsemurha, 1990
• Elämä lyhyt, Rytkönen pitkä, 1991
• Maailman paras kylä, 1992
• Aatami ja Eeva, 1993
• Volomari Volotisen ensimmäinen vaimo ja muuta vanhaa tavaraa, 1994
• Rovasti Huuskosen petomainen miespalvelija, 1995
• Lentävä kirvesmies, 1996
• Tuomiopäivän aurinko nousee, 1997
• Hirttämättömien lurjusten yrttitarha, 1998
• Hirnuva maailmanloppu, 1999
• Ihmiskunnan loppulaukka, 2000
• Kymmenen riivinrautaa, 2001
• Liikemies Liljeroosin ilmalaivat, 2003
• Tohelo suojelusenkeli, 2004
• Suomalainen kärsäkirja, 2005
• Kylmät hermot, kuuma veri, 2006
• Rietas rukousmylly, 2007
• Karhunkaataja Ikä-Alpi, 1964
• Kansallinen vieraskirja, graffiitti eli vessakirjoituksia 1971
• Natalia 1979
• Sadan vuoden savotta 2002
• Yhdeksän unelmaa 2003
Traduits en français
• Prisonniers du paradis (Paratiisisaaren vangit, 1974, trad. fr. 1996)
• Le lièvre de Vatanen (Jäniksen vuosi, 1975, trad. fr. 1989)
• Un homme heureux – (Onnellinen mies,1976, trad. fr. 2005)
• Le Meunier hurlant (Ulvova mylläri, 1981, trad. fr. 1991)
• La Forêt des renards pendus (Hirtettyjen kettujen metsä, 1983, trad. fr. 1994)
• Le Fils du dieu de l'orage (Ukkosenjumalan poika, 1984, trad. fr. 1993)
• La Douce Empoisonneuse (Suloinen myrkynkeittäjä, 1988, trad. fr. 2001)
• Petits suicides entre amis (Hurmaava joukkoitsemurha, 1990, trad. fr. 2003)
• La Cavale du géomètre (Elämä lyhyt, Rytkönen pitkä, 1991, trad. fr. 1998)
• Le Bestial serviteur du pasteur Huuskonen (Rovasti Huuskosen petomainen miespalvelija, 1995, trad. fr. 2007)
• Le Cantique de l'Apocalypse joyeuse (Maailman paras kylä, 1992, trad. fr. 2008)
avatar
thierry.F

Nombre de messages : 138
Age : 53
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum