Grande-Bretagne - Mariage arrangé par téléphone transformé en prostitution forcée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grande-Bretagne - Mariage arrangé par téléphone transformé en prostitution forcée

Message  SAMIALAREBEU le Sam 8 Nov - 16:42:23



Une fille de 15 ans a été amenée par la tromperie à marier « par téléphone » un homme de Sheffield avec un âge mental de cinq, dans une cérémonie reconnue par la charia (loi islamique).

Lorsque la jeune fille est arrivée du Pakistan, elle s’attendait à rencontrer le bel homme qu’on lui avait montré sur une photographie ; au lieu de cela, elle a trouvé un homme de 40 ans, chômeur et handicapé.

Pour empirer les choses, sa belle-mère a décidé d’exploiter son apparence attrayante en la forçant à se prostituer.

La famille a invité des hommes à la maison familiale pour la violer jusqu’à ce qu’elle réussisse à s’échapper vers la police en déboulonnant la porte avant. Elle a été prise en charge et vit maintenant dans un refuge.

L’affaire est mise en évidence dans un rapport publié par le Centre for Social Cohesion, qui a constaté que les policiers, les conseillers et les chauffeurs de taxi ferment les yeux ou sont même de connivence dans l’application par la communauté asiatique de son strict « code moral » sur les jeunes femmes.

Le mariage de la jeune fille en avril dernier n’a pas été reconnu par le Ministère de l’Intérieur, mais a été approuvé par le Conseil de la charia islamique en Grande-Bretagne. Elle est typique de la mariée fugueuse à risque d’un « crime d’honneur ». Selon les chiffres officiels, 10 à 12 femmes sont assassinées en Grande-Bretagne dans des crimes d’honneur chaque année, mais le gouvernement a été averti par les députés qu’il s’agit d’une grave sous-estimation. La police enregistre souvent les décès comme des cas de violence familiale, alors que d’autres jeunes filles sont poussées au suicide ou amenées par leur famille dans leur pays d’origine pour ne plus jamais être revues. Beaucoup de parents asiatiques préfèrent recourir à la violence contre leurs enfants que de voir leur réputation ternie par la perception du déshonneur de leur avoir permis de devenir « occidentalisées ».

Le rapport, Crimes of the Community, affirme que le problème n’est plus un problème de la première génération de migrants qui importent des attitudes de leur pays d’origine, mais est « autochtone et s’auto-perpétue » parce qu’il est soutenu par les troisième et quatrième générations d’immigrants.

L’étude met en évidence le cas de Saamiya, une jeune fille de 16 ans de Birmingham dont les parents étaient tellement en colère quand ils ont découvert qu’elle avait un petit ami qu’ils l’ont envoyée au Pakistan et lui ont dit qu’ils avaient arrangé son mariage deux heures avant la cérémonie.

« Au cours de la cérémonie islamique mon père était debout derrière moi, avec une main sur mon épaule et de l’autre main, il avait une arme à feu pointée dans mon dos afin que je ne dise pas ’non’ », a déclaré Saamiya.

« Pour tout le monde cela semblait naturel - il était juste là debout à caresser mon épaule - mais juste avant, il m’avait dit qu’il allait tirer sur moi si je résistais ».

Elle a été sauvée du Pakistan par l’unité des mariages forcés du Foreign and Commonwealth Office et vit maintenant dans un refuge dans les Midlands, mais elle s’est fait dire qu’elle sera assassinée par ses frères. La jeune fille a dit aux enquêteurs : « Je n’ai pas été à la maison depuis lors. Mes frères disent qu’ils veulent me retourner au Pakistan pour qu’ils puissent me tuer. Ils vont juste payer la police là-bas pour qu’elle se tienne tranquille ... Je ne veux pas être tuée. Je n’ai que 16 ans. Je veux vivre ma vie ».

Le rapport du groupe de réflexion vient à la suite de la déclaration faite la semaine dernière par M. Gordon Brown, le premier ministre, qu’il était extrêmement préoccupé par le fait que trop peu soit fait pour prévenir les crimes d’honneur.

L’étude critique la police et les écoles pour leur inaction, dans une tentative malencontreuse pour ne pas froisser les sensibilités culturelles.

Karma Nirvana, un groupe de soutien à Derby, dit qu’ils ont demandé aux écoles locales l’année dernière d’afficher des posters produits par l’unité des mariages forcés. Les écoles ont refusé.

La semaine dernière, le conseil de Derby a nié que le groupe avait fait la demande, mais le premier ministre a promis d’enquêter sur les rapports que l’unité des mariages forcés du gouvernement ne peut pas obtenir des conseils qu’ils affichent ses posters dans les écoles, de peur de froisser l’opinion locale.

Selon le rapport, les femmes qui se rendent aux autorités pour demander la protection ont été traquées par le biais de leurs téléphones mobiles ou même par des fuites d’informations confidentielles à partir de bases de données du gouvernement.

Jasvinder Sanghera, directrice de Karma Nirvana, a dit que souvent, les policiers qui trouvent des filles qui ont échappé à leurs familles les rendent simplement à leurs parents où elles font face à de nouveaux sévices, avec quelques officiers asiatiques qui sont en fait complices des crimes. Sanghera est en train de présenter au Independent Police Complaints Commission le dossier d’une jeune fille qui a fui sa famille, mais a été enlevée par des parents et est détenue prisonnière. Elle affirme qu’un agent de police a informé la famille de l’endroit où la jeune fille demeurait.

« Les services de police ont un long chemin à parcourir avant de maîtriser les crimes d’honneur. Il y a une crainte chez les officiers d’être accusés de racisme pour enquêter sur des pratiques culturelles. Nous devons secouer ce mythe », dit-elle.
avatar
SAMIALAREBEU

Nombre de messages : 9
Age : 31
Date d'inscription : 09/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comme quoi...

Message  Le Maste le Lun 10 Nov - 16:34:52

la Charia aménagée selon son gout, mariage arrangé, mariage forcé, il n'y a pas à dire, les femmes ont encore un long chemin à parcourir avant que leurs droits au libre arbitre soient respectés à travers le monde.

Le Maste
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum