Suisse : Prévisions du KOF sur les coûts de la santé: +4,3% en 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suisse : Prévisions du KOF sur les coûts de la santé: +4,3% en 2009

Message  popmusic le Mer 26 Nov - 11:34:43



Les coûts de la santé en Suisse devraient augmenter de 4,3% à 59,7 milliards de francs en 2009, selon les prévisions publiées lundi par le Centre de recherches conjoncturelles de l'EPFZ (KOF). Pour 2008, la hausse est estimée à 4,2 % et les dépenses devraient atteindre 57,2 milliards.
Sur la base des nouvelles prévisions conjoncturelles, le KOF a "légèrement révisé à la hausse" ses prévisions pour les dépenses de santé publique en 2008 et 2009 par rapport à ses pronostics de mai dernier. Les chiffres pour 2007 sont par contre révisés à la baisse (4% contre 4,5%).
En 2008 et 2009, deux évolutions vont se contrecarrer, a dit le professeur Jan-Egbert Sturm lundi devant les médias à Zurich. Les perspectives conjoncturelles nettement plus pessimistes devraient donner un coup de frein à l'évolution des dépenses de la santé. A l'inverse, la hausse des prix pousse les salaires vers le haut et avec eux le coût des services de santé.
Selon M. Sturm, dans la crise conjoncturelle qui s'annonce, les dépenses de santé joueront un rôle de stabilisateur. Pendant les phases de récession, la demande en prestations médicales reste en effet généralement stable. Ainsi, la part de la valeur ajoutée de la santé publique dans le produit intérieur brut (PIB) devrait à nouveau augmenter durant les prochaines années.
Le KOF estime désormais que la barre des 60 milliards de francs de dépenses de santé sera franchie pour la première fois en 2010 (+ 3,8%). Après de fortes hausses durant les années nonante, la hausse des coûts de la santé ralentit depuis quelques années, observent les chercheurs du KOF, sans pouvoir expliquer pourquoi. Ces coûts s'élevaient à près de 53 milliards de francs en 2006, 43 milliards en 2000 et 10 milliards en 1975.
En Suisse, deux facteurs expliquent en particulier cette hausse: le vieillissement de la population et l'augmentation des salaires, a déclaré le professeur Sturm.
Le KOF observe par ailleurs que les ménages participent de plus en plus aux frais médicaux. D'ici à 2010, la somme payée chaque année par ces derniers devrait plus que tripler par rapport à 1995, en passant de 1,4 milliard alors à 4,3 milliards de francs dans deux ans.
Autres tendances: la part des dépenses de santé pour les soins ambulatoires dans les hôpitaux va continuer à fortement augmenter. En ce qui concerne la vente de médicaments, les médecins en écoulent de plus en plus directement au détriment des pharmacies. Mais la part de l'ensemble des médicaments vendus reste stable dans les dépenses globales.

popmusic

Nombre de messages : 18
Age : 45
Date d'inscription : 28/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum