Suisse : Faillites en 2008: les premiers signes négatifs se profilent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suisse : Faillites en 2008: les premiers signes négatifs se profilent

Message  popmusic le Mer 26 Nov - 11:38:35



Creditreform table sur un nouveau recul des faillites cette année (-2%), soit 10'250 cas (contre 10'454 en 2007). Mais sous l'effet de la crise et de la récession qui menace, les premiers signes négatifs apparaissent tant pour les entreprises que pour les privés.
Les faillites d'entreprises devraient encore évoluer à la baisse cette année (4200 prévues contre 4314 en 2007), a indiqué lundi l'association suisse des créanciers, présentant ses prévisions pour 2008. La tendance au recul - de plus 4% par an depuis 2005 - s'est affaiblie en cours d'année et la diminution sera limitée (-2,6%).
"Un cycle est reconnaissable", explique Creditreform. Les deux ou trois années où une augmentation des faillites est constatée sont suivies par quatre années où les chiffres sont en recul.
"Si ce cycle se poursuit, il faudra compter dans l'année à venir avec des valeurs en augmentation", précise Creditreform, qui a relevé les premiers indices négatifs. La Suisse présente une situation encore relativement stable alors que certains pays sont déjà touchés par la récession. "Toutefois, les premières victimes ne devraient plus tarder".
Le motif de faillite le plus cité est la problème de liquidités. Il est la conséquence directe des pertes de créances (à raison de 78%) consécutives aux paiements tardifs (67%). Les autres causes sont un capital insuffisant (57%), un crédit plus difficile à trouver (55%), des charges salariales trop élevées (44%), des lignes de crédits réduites ou annulées (44%).
Les frais de financement trop élevés (41%) et l'évolution conjoncturelle défavorable (30%) ont également une forte incidence sur la hausse des faillites des sociétés.
Creditreform redoute "un cercle vicieux dont l'effet d'aspiration peut de moins en moins être combattu par les entreprises". La société de recouvrement encourage à une gestion des débiteurs "rigoureusement conduite" qui permet d'éviter les surprises négatives.
Concernant les faillites des privés, Creditreform table sur une stabilisation, pour la première fois depuis dix ans. En 2008, le nombre de personnes insolvables (6050) devrait se situer au niveau de l'année précédente (6140).
Néanmoins, selon Creditreform, une nouvelle augmentation s'annonce pour 2009. Elle est directement liée aux conséquences de la crise financière et à la récession consécutive, "qui laisseront nettement leurs traces". La société redoute un repli de la consommation en Suisse, en dépit de la hausse globale des salaires.
La crainte des consommateurs va freiner les dépenses privées. "De nombreuses entreprises devraient en ressentir les effets directement", estime encore Creditreform.
Quant au nombre de nouvelles sociétés inscrites au Registre du commerce, il va augmenter en 2008 (37 000 prévues). La progression sera "de 1 à 2% par rapport à l'année record 2007", souligne Credireform.
Mais les premiers signes de retournement sont apparus au cours du deuxième semestre. "L'élan pour la création devrait être mesuré pour l'an prochain". Quelque 21'100 radiations sont prévues (22'627 en 2007). La croissance nette d'entreprises prévue pour 2008 devrait être de 15,5 %, soit 15'900 unités (13 769 en 2007).

popmusic

Nombre de messages : 18
Age : 46
Date d'inscription : 28/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum