Un livre humoristique retiré des rayons à Shanghai pour lutter contre le suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un livre humoristique retiré des rayons à Shanghai pour lutter contre le suicide

Message  thierry.F le Sam 29 Nov - 18:19:07



Depuis une semaine, la librairie "Bookuu Book City" à Shanghai ne vend plus le petit livre humoristique "Bunny Suicides : le petit lapin en peluche qui veut se tuer".

Cette décision du libraire d'ôter de ses étagères la version chinoise des aventures du lapin suicidaire de l'Américain Andy Riley a été prise suite à une vague de suicide survenue en cette rentrée dans les écoles de la métropole chinoise.

En moins d'une semaine, un élève a mis fin à ses jours et quatre autres ont tenté de se suicider. Un triste record qui a suscité une volée de critiques dans les quotidiens locaux, accusant un système d'éducation trop concentré sur les examens et par conséquent trop pressurisant pour les élèves.

"Nous avons enlevé les bandes dessinées de Bunny Suicides parce que nous craignons que des enfants puissent s'en inspirer pour mettre fin à leurs jours", a expliqué Zhu Bin, responsable de la communication de la librairie.

Interrogé par le Shanghai Daily, l'homme a rapporté une hausse des ventes de livres orientés sur la psychologie et la prévention du suicide. D'autres libraires ont déjà manifesté leur intention de mettre au placard le lapin aux élans suicidaires. Selon l'agence Chine Nouvelle, certaines ont d'ailleurs éliminé de leur rayon d'autres ouvrages relatifs au sujet.

Un peu dérisoires de prime abord, ces gestes n'en cachent pas moins une sombre réalité : la Chine possède un des plus haut taux de suicide au monde.

Selon un rapport publié le 9 septembre dernier par l'Association chinoise pour la santé mentale, le suicide est la première cause de décès chez les personnes entre 15 et 34 ans et 70% des cas de décès sont des adolescents.

Le suicide est la cinquième cause de décès toutes générations confondues. En moyenne, un suicide et 8 tentatives surviennent toutes les deux minutes sur le continent. Résultat, 250 000 personnes ont mis fin à leur jour en 2008, a rapporté le China Daily.
A Shanghai, les autorités ont décidé de prendre les devants en adressant aux élèves un questionnaires afin de dresser leur bilan psychologique.

Reste que le premier centre non-gouvernemental de prévention du suicide de la ville attend toujours depuis deux ans l'autorisation d'ouvrir ses portes...
avatar
thierry.F

Nombre de messages : 138
Age : 53
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum