Les difficultés économiques inquiètent le pouvoir chinois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les difficultés économiques inquiètent le pouvoir chinois

Message  emarcel le Mar 9 Déc - 19:55:30



Rassemblement massif des salariés de l'usine de jouets Smart Union en faillite à Dongguan (Sud de la Chine), un millier d'autres réunis devant une usine textile dans l'Est de la Chine après la fuite de leur patron... Les effets du ralentissement économique se manifestent aussi sur le terrain social en Chine ces derniers temps, ce qui n'est pas sans réveiller de vieux démons chez les autorités.

C'est ce qu'est venu rappeler dans un message explicite le ministre de la Sécurité Publique Meng Jianzhu ce week-end dans les colonnes du journal du Parti, "Seeking Trust".

Reconnaissant une augmentation des "incidents de masse" - euphémisme cher aux dirigeants chinois pour désigner les dizaines de milliers de révoltes qui éclatent chaque année dans les campagnes - le haut responsable a rappelé aux forces de police qu'elles devaient à tout prix éviter d'attiser ces manifestations.

"Dans leur gestion des incidents de masse, il est clair que le principal devoir des autorités chargées de la sécurité est de maintenir l'ordre sur la scène, d'apaiser les conflits, d'éviter l'escalade et d'empêcher la situation de devenir incontrôlable".

Face à ces incidents , les autorités doivent respecter une triple précaution : "Eviter un usage inapproprié de la police, une mauvaise gestion qui puisse exacerber le conflit et surtout les effusions de sang".

Perspectives inquiétantes

Dans le même journal, le premier Ministre Wen Jiabao a averti que les tensions dues au ralentissement de la croissance économique et à l'augmentation des prix pouvaient ébranler la stabilité sociale.

Cette année pourrait être "la pire de ces derniers temps pour notre développement économique", a-t-il ajouté.

Il faut dire que les perspectives économiques sont peu réjouissantes : cette année la croissance chinoise est passée sous la barre des 10%.

Selon l'association des entreprises de Dongguan, 9 000 des 45 000 usines des villes de Canton, Dongguan et Shenzhen - bastions de l'industrie chinoise au Sud - devraient mettre la clé sous la porte d'ici fin janvier, signifiant le chômage pour 2,7 millions de salariés.

De quoi inquiéter au plus haut point les dirigeants, à l'idée de voir exploser les tensions sociales dans les villes.

Pour Smart Union, le gouvernement local est parvenu à contenir la situation, en mettant 24 millions de yuans sur la table (2,7 millions) pour payer les arriérés de salaire de quelque 4000 employés de l'usine. Il vient d'en rajouter 7 millions.

La situation est revenue au calme près de l'usine. Mais ailleurs ? Selon les journaux de la région, au moins 1000 usines de chaussures en difficulté autour de Dongguan ont été abandonnés par leur directeur récemment, rapporte le South China Morning Post. Le gouvernement local pourra difficilement voler au secours de toutes...
avatar
emarcel

Nombre de messages : 38
Age : 46
Date d'inscription : 09/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum