openview
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

EXECUTION AU JAPON

2 participants

Aller en bas

EXECUTION AU JAPON Empty EXECUTION AU JAPON

Message  jimmyolsen Jeu 19 Juin - 15:40:27

EXECUTION AU JAPON Miyaza10

Un tueur en série cannibale exécuté au Japon

Un Japonais qui avait assassiné quatre fillettes et bu le sang de deux d'entre elles, des crimes qui avaient horrifié le Japon à la fin des années 1980, a été pendu à l'aube en même temps que deux autres condamnés, a annoncé le ministère de la Justice.
L'exécution de Tsutomu Miyazaki intervient quelques jours après un autre fait divers sanglant qui a plongé le pays en état de choc: le meurtre de sept passants choisis au hasard le 8 juin par un jeune déséquilibré dans les rues d'Akihabara, célèbre "quartier électronique" de Tokyo.
A l'instar du massacre d'Akihabara, le cas de Tsutomu Miyazaki avait, déjà, amené le Japon à s'interroger sur "l'influence néfaste" de certains feuilletons télévisés et bandes dessinées ultra violentes. Et aussi sur les raisons pour lesquelles la société japonaise, caractérisée par ses moeurs policées et son très faible taux de criminalité, engendre de temps en temps des meurtriers capables d'effarer le monde entier par leur violence et leur sadisme.
Miyazaki, âgé de 25 ans au moment des faits, était surnommé par les médias "le meurtrier otaku", le terme "otaku" désignant au Japon les garçons asociaux, fans d'électronique et de mangas, qui passent le plus clair de leur temps enfermés dans leur chambre.
Il avait été arrêté en juillet 1989 en flagrant délit d'attentat à la pudeur sur une fillette dans un parc. Interrogé par la police, il avait avoué avoir enlevé et assassiné quatre autres petites filles âgées de quatre à sept ans, à Tokyo et dans la préfecture voisine de Saitama, en 1988 et 1989.
L'assassin avait mutilé le corps de ses victimes, fait cuire dans un four leurs mains et leurs pieds, bu leur sang et dormi à côté des cadavres pour satisfaire ses fantasmes sexuels. Il avait ensuite fait parvenir des lettres aux médias pour revendiquer les meurtres sous un nom de femme, et envoyé les restes du cadavre d'une de ses victimes à sa famille.
Il avait été condamné au gibet malgré les appels à la clémence de ses avocats, qui plaidaient l'aliénation mentale en affirmant que Miyazaki avait eu l'esprit perturbé par un excès de films malsains.
Quelque 5.700 cassettes vidéo de films d'horreur ou ultra violents, parmi lesquelles certaines scènes tournées par Miyazaki lui-même sur les lieux de ses crimes, avaient été découvertes dans la chambre du tueur, qui vivait avec ses parents dans la lointaine banlieue nord de Tokyo.
Au cours de son procès, il avait clamé son désir de devenir célèbre et comparé le tribunal à "un gala de théâtre". "Je sentais que c'était un rêve, j'ai fait tout cela en rêve", avait-il déclaré.
Miyazaki, dont les actes et la personnalité avaient été abondamment épluchés pendant des mois par les médias, a inspiré au moins un autre crime.
En 2004, un livreur de journaux arrêté pour avoir noyé une fillette de sept ans dans sa baignoire et envoyé des photos du crime à la mère de la victime sur son téléphone portable avait affirmé vouloir devenir "un deuxième Tsutomu Miyazaki".
Miyazaki a été pendu à Tokyo à l'âge de 45 ans. Deux meurtriers condamnés pour d'autres affaires, Shinji Mutsuda et Yoshio Yamasaki, ont été exécutés le même jour.
Le Japon est l'un des seuls pays industrialisés avec les Etats-Unis à appliquer encore la peine capitale. Pour être exécuté, un arrêt de mort doit être signé par le ministre de la Justice en personne.
La triple pendaison de mardi porte à 23 le nombre d'exécutions au Japon depuis le 25 décembre 2006 et la rupture d'un moratoire de facto de quinze mois, appliqué en raison des convictions abolitionnistes du ministre de la Justice de l'époque, Seiken Sugiura.
jimmyolsen
jimmyolsen
Admin

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 23/04/2008

Feuille de personnage
openplay:

Revenir en haut Aller en bas

EXECUTION AU JAPON Empty normal

Message  ludwig Ven 20 Juin - 14:18:40

je trouve tout à fait normal que lorsqu'une personne a tué, elle doit être tuée si ce meutre ou ces meutres ont été prémédités et que ce n'est pas au contribuable de leur permettre de contribuable paie leur séjour en prison dans laquelle elle aura accès à des services que beaucoup de nos citoyens ne peuvent plus se payer pour cause de réduction de pouvoir d'achat. Stop au laxisme.

ludwig
Invité


Revenir en haut Aller en bas

EXECUTION AU JAPON Empty pour la peine de mort

Message  LEILA Lun 23 Juin - 1:32:45

je pense que dans certains cas extrème, la peine de mort doit être appliquée. C'est bien gentil le romantisme, mais est-ce qu'on prend bien en compte la douleur des parents des victimes ?

LEILA
Invité


Revenir en haut Aller en bas

EXECUTION AU JAPON Empty contre la peine de mort

Message  ozone69 Mer 25 Juin - 17:41:34

je ne crois pas qu'un Etat doit s'abaisser au niveau des criminels. par ailleurs, je pense que la prison à vie est un supplice terrible. bien sûr, il faudrait que cette condamnation soit réellement à vie.

ozone69
Invité


Revenir en haut Aller en bas

EXECUTION AU JAPON Empty non

Message  kiss1976 Sam 28 Juin - 14:19:27

non, je ne suis pas d'accord avec la peine de mort. Si des gens sont des sauvages, l'Etat ne doit pas être un sauvage. Oeil pour oeil, dent pour dent ne peut pas s'appliquer dans une société civilisée.

kiss1976
Invité


Revenir en haut Aller en bas

EXECUTION AU JAPON Empty si on veut

Message  duncan Sam 23 Aoû - 21:29:16

Peine de mort ou non, il faut bien avouer que nous avons des problèmes (du moins nos gouvernants) à punir les criminels à la hauteur de leurs actes. Du petit con du coin de la rue au gros maffioso.

duncan
Invité


Revenir en haut Aller en bas

EXECUTION AU JAPON Empty je suis réolument pour

Message  emarcel Jeu 28 Aoû - 0:47:36

je suis désolé, mais certains personnages abominables, comme Dutroux, ne méritent pas que l'argent du contribuable leur permet de vivre tranquillement jusqu'à leur mort : après tout, en prison, plus de soucis d'argent. On est nourrit, loger, soigner, et on a toutes les comodités possibles. le contribuable doit le payer, lui, en plus de financer les facilités du salopard. Certes, il ne faut pas faire tout et n'importe quoi, mais il ne faut pas écarter les solutions que représente la peine de mort.
emarcel
emarcel

Nombre de messages : 38
Age : 51
Date d'inscription : 09/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

EXECUTION AU JAPON Empty Re: EXECUTION AU JAPON

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser